Au cours de la construction de sa maison individuelle, le maître d’ouvrage peut visiter le chantier, à des moments clés (phase hors d’eau, hors d’air, etc.). Mais il lui est souvent difficile de se rendre compte, d’éventuels problèmes, durant ces courtes visites. C’est alors en phase de réception de sa maison qu’il découvre les malfaçons et non conformités techniques.

Fissures prévention

Lister les malfaçons et non conformités techniques en réserves

Les malfaçons sur une maison neuve peuvent être notifiées dans les réserves (procès-verbal de réception). Ainsi, listées en phase de réception de l’ouvrage, elles doivent être réparées dans l’année, par le constructeur, dans le cadre de la garantie de parfait achèvement.

Consigner le solde restant dû sur un compte séquestre

Au moment de la réception de sa maison neuve, le maître d’ouvrage peut amputer, d’une retenue égale au plus à 5%, le solde du montant de la prestation restant dû, s’il constate des malfaçons et non conformités techniques. Les fonds doivent être versés entre les mains d’un consignataire, comme par exemple, la Caisse des Dépôts ou un huissier.

 » »

Choisir un expert bâtiment Chrono Expertise

Afin de sécuriser la réception de son bien immobilier

Assistance réception maison

Reception maison 280x230Dans ce type de situation, la présence de l’huissier, bien que salutaire, ne peut pas se substituer à celle de l’expert bâtiment. En effet, dans le domaine de la construction, l’huissier n’est pas qualifié pour identifier les malfaçons et non-conformités éventuelles. Pour pallier ce manque, le recours à un expert compétent est indispensable. Disposant de la maîtrise technique requise, il intervient efficacement et met en avant les tords du constructeur. Chez Chrono Expertise, nous vous proposons une intervention rapide et efficace dans votre nouvelle maison pour vous aider à repérer tous ces points négatifs et à rédiger les réserves à formuler.

Chrono Expertise DT