Quand un maître d’ouvrage assiste à la remise des clés prévue par la loi, il est courant que dernier soit confronté à la mauvaise foi de son constructeur. En effet, lors de cette étape, il arrive que devant les réticences du futur propriétaire (inquiet par certaines malfaçons par exemple) le constructeur le menace de ne pas lui remettre les clés de sa maison. Alors comment réagir quand la remise des clés se transforme en bras de fer ? Assistance Réception Maison 480x250

La remise des clés, une étape obligatoire pendant la réception

Lors de la réception d’une maison, une vérification des travaux précède toujours la remise des clés du professionnel au particulier. Quelle qu’en soit l’issue, il faut savoir que le constructeur n’a pas le droit de refuser de remettre les clés au maître d’ouvrage. Cela, même si des réserves ont été émises, de la part du maître d’ouvrage. En cas de réserves, la loi prévoit que 5% du montant des travaux puisse être consignés. Afin d’éviter cette retenue sur le montant de la transaction, beaucoup de constructeurs menacent, illégalement, leur client de ne pas leur remettre les clés en cas de réserves. Il convient de ne pas céder à ce chantage intolérable.

 

L’appel à un huissier, une aide insuffisante

Pour se prémunir contre tout abus le jour de la remise des clés, il est conseillé de faire appel à un huissier. Il peut avoir une influence sur les constructeurs malintentionnés. Habilité à constater les actions du constructeur, l’huissier assiste le maître d’ouvrage et l’aide à faire respecter ses droits. Le maître d’ouvrage peut également mandater l’huissier pour que celui-ci soit le consignataire du dépôt de garantie de 5%. Mais le rôle de l’huissier n’est pas d’identifier, sur le plan technique, les malfaçons et non conformités sur la maison.

 

 » »

Choisir un expert bâtiment Chrono Expertise

Afin de rétablir les rapports de force entre les parties

Assistance réception maison

Reception maison 280x230Dans ce type de situation, la présence de l’huissier, bien que salutaire, ne peut pas se substituer à celle de l’expert bâtiment. En effet, dans le domaine de la construction, l’huissier n’est pas qualifié pour identifier les malfaçons et non-conformités éventuelles. Pour pallier ce manque, le recours à un expert compétent est indispensable. Disposant de la maîtrise technique requise, il intervient efficacement et met en avant les tords du constructeur. Chez Chrono Expertise, nous vous proposons une intervention rapide et efficace dans votre nouvelle maison pour vous aider à repérer tous ces points négatifs et à rédiger les réserves à formuler.

Chrono Expertise DT