Faire construire sa maison peut parfois s’avérer être une source de problèmes, lorsque le constructeur ne respecte pas les conditions du contrat. Lors de la réception de la maison, le maître d’ouvrage doit émettre une liste de réserves, c’est à dire identifier les non-conformités, ou encore les malfaçons de la construction. Ces réserves listées doivent être levées, avant la première année, suivant la réception. Mais que doit faire le maître d’ouvrage, si ces réserves ne sont pas corrigées ?

Réserves non-levées quels sont les recours 480x250

En quoi consiste la réception d’une maison ?

La réception de la maison marque l’achèvement de la phase de travaux. Une fois la construction terminée, le constructeur et le maître d’ouvrage se réunissent pour procéder à la réception de la maison neuve. Au cours de cette étape, le maître d’ouvrage observe le bâtiment dans les moindres détails, pour distinguer d’éventuels éléments non-conformes au contrat CCMI, ainsi que des malfaçons. La découverte de ces différents défauts de construction, implique la rédaction d’une liste de réserves, par le maître d’ouvrage. Les réserves émises feront l’objet de réparations futures, prises en charge par le constructeur de l’ouvrage. Dans les 8 jours après réception, des réserves complémentaires peuvent être ajoutées à la liste initiale et doivent être signalées au constructeur, par courrier recommandé avec accusé de réception.

Garantie légale construction : la garantie de parfait achèvement

Parmi les garanties légales de la construction, on retrouve la garantie de parfait achèvement. La garantie de parfait achèvement réglemente les travaux de réparation à effectuer, dans le cadre des réserves émises, au moment de la réception de la maison. Le constructeur doit réaliser les travaux relatifs aux réserves signalées, dans le respect de la durée légale prévue, à savoir un an après réception. Toutes les réserves n’ayant pas été levées à la fin de l’année de garantie, peuvent faire l’objet d’une solution amiable et, le cas échéant, d’une procédure judiciaire, afin de démontrer la responsabilité du constructeur de la maison.

 » »

Choisir un expert Chrono Expertise

L’expertise bâtiment

Afin de lever toutes les réserves

Expertise Construction 250x200En cas de réserves n’ayant pas été levées par le constructeur et sans accord entre les deux parties, le maître d’ouvrage peut engager une procédure judiciaire. Chez Chrono Expertise, l’expert indépendant vous assiste dès la phase de réception de votre maison, vous permettant d’établir une liste précise des réserves. En cas de procédure judiciaire, l’expert peut également aider le maître d’ouvrage à dénoncer la responsabilité du constructeur, s’il n’a pas respecté ses engagements contractuels.

Chrono Expertise DT