Certains murs de bâtiments sont affectés par un problème de microfissures. Les microfissures sur un mur, à l’image de tous les types de fissures, sont susceptibles d’évoluer et leur dangerosité varie selon leurs caractéristiques. Pour s’épargner la survenue d’autres désordres, relatifs au phénomène de fissuration, des techniques de réparation existent, afin de trouver une solution à un problème de microfissures sur un mur.

Réparation des microfissures sur un mur

Mur maison : savoir identifier des microfissures

Les fissures se divisent en plusieurs catégories, dont les microfissures font partie. Sur un mur, les fissures étroites, dont la largeur excède rarement 0.2 mm, sont appelées microfissures. Les microfissures sur un mur sont superficielles ou traversantes. Le phénomène de microfissuration peut être dû à la différence de comportement hygrothermique, des matériaux qui composent les murs des bâtiments. Tout matériau posé dans de mauvaises conditions de température et/ou d’hygrométrie, est susceptible de favoriser l’apparition de microfissures superficielles, alors liées à un retrait du matériau. Ce type de microfissures, aussi appelé faïençage pour sa forme en araignée, ne constitue pas un gros risque pour la construction et ne présente, bien souvent, qu’un désordre esthétique. Les microfissures dites traversantes sont plus difficiles à identifier, car le poids de la maçonnerie peut les avoir refermées. En revanche, les dangers des microfissures traversantes sont bien plus élevés pour la construction, puisque la discontinuité structurelle est ici parfois indécelable.

Comment réparer des microfissures sur un mur ?

Contrairement aux idées reçues, reboucher des fissures n’est pas la solution à un problème de microfissures sur un mur. Il faut savoir que les microfissures se forment lorsque des tensions s’opèrent sur la structure de la construction, c’est pourquoi la véritable cause du problème doit être connue au plus tôt. Une fois l’origine des microfissures déterminée, les méthodes suivantes, visant à les réparer, peuvent être envisagées :

  • injection de résine expansive : technique visant à injecter de la résine sous la construction, pour renforcer et améliorer la portance des sols. Cette méthode est à bannir en présence d’argiles gonflantes.
  • reprise en sous-œuvre : a pour objectif la consolidation des fondations du bâtiment, grâce à la reprise des fondations en sous-œuvre, à savoir jusqu’à hauteur des sols durs. Cette technique aide à stopper le phénomène de tassement différentiel.
  • pose de micropieux : permet de corriger l’assise des fondations de la maison, à l’aide d’un forage vertical. Les fondations s’appuient sur des tubes en acier (micropieux) qui sont remplis de coulis de ciment (qui représentent alors des sortes de pilotis), mais aussi sur des plots en béton armé (parfois reliés par des longrines).

 » »

Choisir un expert Chrono Expertise

Afin de traiter un problème de microfissures sur un mur

Expertise fissures

Articles-fissures-250x200 Le choix d’une technique de réparation des microfissures doit se baser sur la problématique fissures rencontrée. De ce fait, il est vivement conseillé de solliciter l’aide d’un expert indépendant, spécialiste des microfissures. Chez Chrono Expertise, l’expert fissures intervient chez-vous dans un délai record. Grâce à ses connaissances techniques et à son expérience, il vous aide à identifier la cause des microfissures sur le mur de votre habitation, à lister les dangers présentés par ces microfissures pour la construction et ses habitants et à évaluer les évolutions possibles du désordre. L’expert fissures détermine la technique de réparation à privilégier, afin d’éradiquer définitivement la source des microfissures qui se sont formées sur le mur de votre logement.

Chrono Expertise DT