Faire construire sa maison implique la prise en compte de nombreux risques, dont les défauts, malfaçons et non-conformités de la construction font partie. Dès le début du chantier de construction, prendre certaines précautions, peut parfois permettre de s’épargner tout problème de malfaçons de la construction. Malgré tout, si des malfaçons affectent la construction, des moyens sont à la disposition du maître d’ouvrage, afin de se défendre. Comment se prémunir et se défendre contre les malfaçons de la construction ?

Savoir se prémunir malfaçons de la construction_480

Défauts maison neuve : exemples de malfaçons de la construction

Une malfaçon de la construction est une anomalie, liée à la fabrication ou à la mise en œuvre d’un bâtiment. Les malfaçons de la construction peuvent se présenter sous de nombreuses formes et les risques pour la solidité de l’ouvrage sont multiples. A titre d’exemple, une mauvaise réalisation de la dalle peut causer l’apparition de fissures dans une maison neuve. Les malfaçons de la construction peuvent survenir à n’importe quel stade du chantier de construction et chaque intervenant peut en être à l’origine.

Construction maison : éviter tout problème de malfaçons

Les malfaçons ne sont pas une fatalité, en cas de de construction neuve. En effet, il est possible de limiter les risques de malfaçons sur sa maison, en appliquant quelques conseils pratiques. Dès le démarrage du chantier, il est conseillé au maître d’ouvrage d’effectuer un suivi régulier, au fur et à mesure que la construction progresse. Une telle attitude de la part du maître d’ouvrage, a pour effet d’encourager le constructeur à surveiller de près le déroulement du chantier de construction. Mais cette méthode n’est pas toujours applicable, car les chantiers sont parfois à accès réglementé et donc limité. Dans ce cas, la phase de réception de la maison neuve, permet de détecter la présence éventuelle de malfaçons de la construction. Le maître d’ouvrage et le constructeur vérifient ensemble la conformité des travaux réalisés. Les malfaçons constatées sont alors répertoriées dans le procès verbal de réception.

 » »

Choisir un expert Chrono Expertise

Afin de se défendre en cas de malfaçons sur sa maison neuve

Expertise technique construction

Expertise Construction 250x200Dans le cadre de la garantie de parfait achèvement, les malfaçons listées dans le procès-verbal de réception, doivent impérativement être reprises par le constructeur, dans un délai d’un an, à compter de la remise des clés de la maison. En cas de non-respect des dispositions légales, le maître d’ouvrage a la possibilité d’astreindre le constructeur à assumer ses obligations, en passant par la voie judiciaire. Afin de se défendre, lorsque des malfaçons affectent votre maison neuve, solliciter l’aide d’un expert indépendant, spécialiste de la construction, est la solution adéquate. L’expert vous aide à mettre en œuvre les garanties légales de la construction, de par sa connaissance des procédures et si besoin, dégage les responsabilités en jeu. Chez Chrono Expertise, un expert se rend dans les plus brefs délais à votre domicile, afin d’expertiser tous les problèmes de malfaçons, qui affectent votre habitation.

 

 

 

Chrono Expertise DT