La majeure partie de nos journées se déroulent dans des espaces plus ou moins confinés. Que ce soit dans son habitation, au bureau ou dans un centre commercial par exemple. Il est de ce fait important de veiller à ce que l’air intérieur au sein d’un bâtiment soit “sain”. Il en va en effet de la santé et du bien-être de chacun. Ainsi, dans sa propre habitation, une attention particulière doit être accordée à l’étanchéité de la construction. De la même manière, le renouvellement de l’air se doit d’être suffisant pour équilibrer le niveau d’humidité.

Humidité maison : est-ce dangereux

L’humidité favorise la multiplication des micro-organismes dans le logement

La qualité de l’air intérieur d’une habtation impacte à la fois sur le confort et sur la santé. Des yeux qui picotent, des odeurs qui dérangent, une peau irritée, des troubles respiratoires… peuvent en effet résulter d’une humidité importante. Par ailleurs, cette pathologie peut également avoir une incidence sur les murs et le plancher où des colonies de champignons ou des tâches et autres moisissures apparaissent parfois. En outre, des moisissures s’observent souvent sur certains matériaux comme le bois, la cellulose ou encore le carton.

L’incidence de l’Homme sur la prolifération des moisissures

L’air intérieur contient naturellement des bactéries et des spores de moisissures. Et lorsque l’habitation est sujette à l’humidité, ces micro-organismes se développement et se multiplient encore plus rapidement. Les activités quotidiennes comme la lessive, la douche et la cuisine sont aussi propices à la multiplication des moisissures que la respiration et la transpiration humaines. Ce sont des facteurs de condensation. Et dans le cas d’une sur-occupation d’une l’habitation, d’une défaillance dans le système de ventilation ou encore un mode de vie inadéquat, le taux d’humidité peut augmenter condirablement.

Moisissures : des phénomènes hautement nocifs

De nombreuses études scientifiques tendent à démontrer que les moisissures peuvent avoir des effets irritants et/ou toxiques sur les occupants des logements infectés. Déjà, ces phénomènes sont à l’origine de plusieurs réactions allergiques qui entraînent parfois des problèmes respiratoires allant de la toux à une crise d’asthme. Les risques de rhino-sinusite et de rhinite sont toutefois moins importants. Ce sont les substances chimiques contenues dans les moisissures qui représentent un risque pour la santé des occupants. L’humidité peut de ce fait engendrer des troubles respiratoires aigus, irriter la gorge, les yeux et/ou les voies nasales. Des infections secondaires peuvent survenir tout comme l’asthme risque de s’aggraver.

Les effets de l’humidité sont-ils les mêmes sur tout le monde ?

Les problèmes d’humidité peuvent toucher toute habitation, menaçant ainsi la santé de tout un chacun. Néanmoins, les incidences sont très variables. En règle générale, les enfants, les personnes âgées et les individus qui ont une prédisposition aux maladies pulmonaires sont plus vulnérables. Par exemple, l’inhalation de spores fongiques de manière prolongée est un facteur déclencheur de l’aspergillose. Il s’agit d’une maladie infectieuse sérieuse, provoquée par l’air humide dans l’habitacle.

Solliciter l’intervention d’un expert humidité indépendant

Si l’humidité met la santé des habitants en péril, elle pose également des problèmes pour l’esthétisme et même la solidité du bâti (pourrissement des structures bois par exemple). Il est de ce fait primordial de faire intervenir un expert indépendant qui peut déterminer l’origine du désordre avec exactitude. Ce qui permet d’éviter que le phénomène ne s’aggrave et facilite le choix d’un traitement adéquat.

 

Chrono Expertise DT