En plus du prix du bien immobilier, l’acheteur a les frais de notaire à sa charge. Un montant qui équivaut à environ 5 à 10% du prix de vente qui a été consigné par le notaire à la promesse de vente. L’acheteur est tenu de régler le solde lors de la signature. Les frais de notaire (soit les frais et taxes afférents à l’enregistrement) son ajoutés à cette somme.

Acquisition immobilière : quid des impôts locaux ?

La taxe foncière est imputable à celui qui possède le bien immobilier au 1er janvier. C’est donc une dépense qui revient généralement au vendeur. Une clause peut néanmoins être intégrée à la promesse ainsi qu’à l’acte de vente, stipulant un partage de la taxe foncière prorata temporis, soit en fonction de la durée d’occupation du logement par chacune des parties au cours de l’année.

Achat immobilier et les différentes charges de copropriété

Le prorata temporis n’est pas applicable aux charges de copropriété. Les charges reviennent au propriétaire au moment de l’appel de fond. Le copropriétaire est redevable des charges prévisionnelles dues le 1er jour de chaque trimestre. Le copropriétaire à la date des appels de fonds paie les travaux décidés en assemblée générale. Il est de ce fait primordial de disposer d’un exemplaire de chaque procès verbal (du moins les plus récents) pour pallier aux charges imprévues.

Choisir un expert Chrono Expertise : pour savoir quoi payer lors de votre achat immobilier

Pensez à demander l’avis avant acquisition auprès d’un expert immobilier pour optimiser votre choix. L’expert Chrono Expertise évaluera le bien pour vous aider à déterminer si le logement est sain, si des modifications peuvent être envisagées. L’avis portera entre autres sur les éventuelles fissures présentes (leur nature, les impacts sur votre sécurité et celle de vos biens, etc.). En outre, une estimation de la valeur réelle du bien vous permettra d’ajuster votre offre financière.

 

Chrono Expertise DT