logo question réponse

Avant toute intervention sur un mur fissuré, un diagnostic de la part d’un professionnel est primordial. Il s’agit de déterminer la nature de la fissure, à savoir si elle est structurelle ou superficielle. Aucun point n’est à négliger afin de savoir si le gros œuvre va être impacté, notamment si la partie fissurée est un mur en parpaing.

Comment évaluer les défauts de construction sur un mur en parpaing ?

Un parpaing est un matériau qu’on utilise en maçonnerie qui parcourt toute l’épaisseur du mur à construire. Très résistant, il peut très bien servir à ériger les murs porteurs et la façade. Il est possible de concevoir une maison avec uniquement cet aggloméré, dans ce cas il faut connaître sa typologie telle que le bloc de parpaing creux, ou encore le bloc à bancher, etc. Les fissures sont dues à des malfaçons et au non-respect des règles qui peuvent entraîner leurs prédispositions. Le rôle de l’expert est de vérifier si les matériaux ont été correctement utilisés.

Réparer les fissures sur un mur de parpaing, est-ce suffisant ?

Même si reboucher la fissure est une finalité, il est nécessaire de trouver son origine avant de s’atteler à cette tâche. Autre que la malfaçon, la raison peut être des fissures sur les fondations ou encore des mouvements du sol. Il faut procéder à un traitement de fond afin de les éradiquer en utilisant, par exemple, des techniques d’approfondissement des fondations. Ensuite, les fissures peuvent être colmatées par les méthodes d’agrafage et de matage. L’avis d’un expert indépendant est recommandé avant d’entreprendre les travaux.